couv L’article Picasso et Paris Match dans le catalogue Être et Avoir édité par l’École des Beaux-Arts de Nîmes et Fage-éditions est l’aboutissement d’un périple particulier démarré par Scanreigh en 2001 à Lyon. L’idée de traquer Picasso dans les pages de Match a surgi lors de la rédaction d’un article pour un catalogue d’exposition sur Picasso. Scanreigh voulait pour ce texte faire appel à ses impressions de jeune artiste lors de la mort de Picasso. Celle-ci coïncidait avec sa première exposition en mars 1973, soit un mois avant la mort de Picasso. Pour raviver sa mémoire, Scanreigh est allé consulter à la bibliothèque les revues qu’il lisait quand il avait 22 ans, entre autres la toute nouvelle revue Artpress. Pas une ligne dans ses pages pour dire que Picasso était mort, rien non plus dans les numéros des mois et des années suivantes. Que faire d’un pareil trou noir ? Scanreigh tombe alors sur une pile d’anciens Paris Match dans un grenier. Les fameux numéros spéciaux, Kennedy, la Lune, etc. – et, parmi eux, un numéro sur la mort de Picasso. Piqué par la qualité des articles et une soudaine curiosité, il lui prend de tout rechercher ce que Paris Match a écrit sur Picasso depuis la parution du magazine en 1949 jusqu’à la date de la succession en 1983. Ainsi est né, issu de 122 numéros collectés, tout un corpus à analyser et à mettre en forme. L’affaire est devenue une conférence, plus exactement trois conférences, la première tenue en 2004 au Musée des Sables d’Olonne, puis en 2007 à la bibliothèque de Lyon Part-Dieu et enfin lors de l’exposition Etre et Avoir à l’Ecole des Beaux-Arts de Nîmes en 2014, “immortalisée” dans le catalogue sus-nommé sorti en ce tout début de 2019.

couv
couv
Être et Avoir, 9 collections exposées
Fage Editions, décembre 2018
24,7x17,2 cm, 240 pages
ISBN 979-2-84975-562-4 (Fage)
ISBN 979-2-914215-20-7 (ESBAN)
L’ouvrage rend compte d’un cycle d’expositions organisé par l’Esban entre 2014 et 2018, présentant des “collections” appartenant à des membres de l’équipe de l’école. S’y reflètent la singularité des choix de chacun ainsi que la dimension pédagogique du projet, prolongée dans le livre par la réalisation des interviews des collectionneurs par des étudiants.
Directrice de la publication : Christelle Kirchstetter. Coordination éditoriale : Jean-Marc Cerino et Hubert Duprat.
Disponible à l’Esban, 10 Grand’Rue, 30000 Nîmes. Prix : 25 euros