Regain d’intérêt pour la forme tondo, très présente dans le travail de Scanreigh depuis longtemps, en peinture, bien sûr, mais aussi en dessin et dans les estampes qui servent parfois de collages dans les tableaux. Petit rappel à la veille d’une importante exposition qui se tiendra au musée d’Issoudun dont le commissaire est le galeriste Claude Lemand, grand collectionneur de tondi.

1992
A gauche : huile sur bois avec collages sur bois de palette, 1992, Ø 140 cm
A droite : huile sur toile avec collages, 1992, Ø 120 cm

1998
A gauche : huile sur toile avec collages, 1998, Ø 100 cm
A droite : huile sur toile, 1998, Ø 100 cm

2005
Deux huiles sur toile de 2005, Ø 70 cm

2009
A gauche : Huile sur toile, Ø 100, A droite : Huile sur toile, Ø 120 :
Le musée de Nîmes a consacré une exposition personnelle à Scanreigh, entièrement dédiée au tondo.

dessins
En gravure et en dessin, le tondo revient avec constance.
A gauche : gouache, crayons et collages sur bois avec encadrement, 2016, Ø 28 cm
A droite : gouache, crayons, sanguine avec collages sur bois, 2017, Ø 37 cm