On ne peut plus parler de hasard…
Il y eut du basson baroque (Antoine Pecqueur et David Douçot) à deux reprises à Lyon en 2004, au Bal des Ardents et à la galerie Trait personnel

Il y eut du violon classique à la chapelle du Carmel, Chalon-sur-Saone en 2006

Il y eut des instruments a vent (Pascal Dezeuze) à la Chapelle des jésuites à Nîmes en 2011… Il n’y a aucune raison que cela s’arrête !

music