Une sorte de crédulité fait, parait-il, prospérer les faux artistes bruts. La chose serait désespérante si l’occasion de feuilleter le carnet de dessin d’un authentique singulier à une table de bistrot un soir de printemps n’était du vécu. Déjà avant de nous installer à Nîmes, Scanreigh me parlait de “ce gars qui fait des dessins étonnants”. Il était même question de mettre la collection Cahiers dessinés de Buchet-Chastel sur le coup mais c’était sous-estimer la chaotique destinée de cette collection. Heureusement, l’éditeur nîmois Venus d’ailleurs a pris le taureau par les cornes (euh, oui, je sais…).

cadiere
Voilà donc une bonne chose de faite ! Les dessins de Michel Cadière sont édités sous le titre “Carnet nomade”. Bien sûr, on peut parler à son propos d’art brut, mais l’artiste confirme autant qu’il n’infirme les critères de Jean Dubuffet, instigateur du genre.
Il suffit de lire l’entretien de trois pages mené par Jean-Yves Lacroix pour comprendre que cet hypersensible qui n’a quasiment pas bougé de Nîmes fait preuve d’une extraordinaire lucidité sur lui-même et sur sa “place” dans le paysage des arts plastiques. Par ailleurs, Michel Cadière a eu un instinct de survie particulièrement inspiré puisqu’il s’est retrouvé un beau jour gardien de musée au Carré d’art. Il côtoie l’art contemporain dans l’architecture high tech de Norman Foster, plantée en face d’un vestige romain de tout premier ordre, c’est peu dire qu’il se trouve à mille lieues de la misère culturelle du pequenot du Nebraska !
Michel Cadière a des références, il a des formulations percutantes, il réclame par exemple pour lui même l‘immunité carnavalesque comme droit de créer (excellent titre, si je puis me permettre ?!). La chute de l’entretien n’est pas mal non plus, mais je laisse l’amateur la découvrir ainsi que les 25 dessins au format original fac-simile (dont 18 planches pleine page, plus un panoramique en quatre volets non relié).
Si l’artiste est rare, l’édition l’est aussi, 350 exemplaires seulement, 17 € en prix de souscription. Que les amateurs d’art singulier, art brut et autre outsider art se le disent  !

cadiere

Une exposition des dessins de Michel Cadière
aura lieu à la Librairie Jean-Yves Lacroix,
du 2 octobre au 2 novembre 2009
Vernissage le 2 octobre à partir de 18 heures

Librairie JY Lacroix – 15 rue des Lombards à Nîmes – Tel 04 66 76 17 93 – 14h30 - 18 h