leuwers
Richesse du livre pauvre, tout un programme !!! Daniel Leuwers en a fait un livre chez Gallimard. “Projet anarchiste” dit-il, pour ces livres d’artistes qui échappent au circuit commercial de la bibliophilie, qui ne visent qu’à être montrés à des publics variés, donc accessoirement aux collectionneurs nantis qui thésaurisent. De fait, sa conception privilégie une forme de livre facilement exposable. Pas le livre qu’on feuillète, mais plutôt celui qu’on déplie, celui qui tient debout et autour duquel on circule comme autour d’une mini-sculpture. Les textes à lire sont courts et peuvent s’appréhender facilement dans ce contexte.
Retrouver Scanreigh en pareille compagnie n’a rien d’étonnant. Ce qu’il appelle sa bibliophilie de poche a été conçue pour la circulation, l’échange, le don et en dernier ressort pour la vente. Combien fois s’est-il vu reprocher de les vendre à des prix trop peu élevés ! Sans vouloir précisement mépriser les adeptes de la bibliophilie traditionnelle, Scanreigh a surtout pensé, quand il s’est lancé dans l’édition de livres d’artiste, à une forme de conversation plastique avec des auteurs, amis ou rencontres de circonstances, auteurs connus, pas connus et de toutes générations. Comme le jeune Mathieu Nuss (qui dirige la revue ”Boudoir & autres”) rencontré à Paris lors des présentations de livres et d’archives à la Librairie Nicaise. Des ondes favorables ont ainsi présidé à leur collaboration. Quelques discrets Apartés nuss et puis Agio chez Voix-éditions de l’increvable Richard Meier dont les 30 exemplaires du tirage de tête comportent un dessin sur Arches “à deux mains”, signé par l’auteur et l’artiste. Ça rappelle furieusement un “placard” en miniature. Bizarrement, c’est le premier tirage de tête qui est accompagné par cette sorte de mini placard… une évidence qui surgit bien tardivement. Comme quoi…

ocoxo

Daniel Leuwers, RICHESSES DU LIVRE PAUVRE, 2008.
Avec des études et témoignages de Georges Badin, Béatrice Casadesus, Henri Droguet, Max Fullenbaum, Philippe Hélénon et Henri Meschonnic, 200 pages, ill., sous couv. ill., 210 x 280 mm. Albums Beaux Livres, Gallimard -art. ISBN 9782070123070. 39,00 €

Mathieu Nuss, AGIO
Collection Vents Contraires, Voix éditions, ISBN 2-914640-83-8, 13 €