Ce blog a failli sombrer corps et biens en ce mois d’avril. Le voilà “plus ou moins” restauré… en attendant un habillage plus élaboré.

Il remplit son office malgré la mise en page perturbée de certains billets, et ce qui est plus embêtant, la rupture des liens internes entre billets. Désolée pour l’inconfort de lecture et la perte d’information que cela représente. La restauration continue !