fracalsace
Le Frac Alsace invite à visiter son site qui vient d’être mis à jour. J’avoue que j’ai eu plaisir à voir mon travail des années 80 figurer dans cette collection. En particulier les sculptures qui, comme je l’ai souvent dit – pas assez sur ce blog – ont joué un grand rôle dans mon “changement d’époque”.
Pour commencer, il y a eu un terrain favorable à Saint-Étienne, ville que j’ai habitée de 1978 à 1983. On y trouvait de nombreux locaux sinistrés par la désindustrialisation. J’ai ainsi pu installer un atelier dans une ancienne passementerie. Il y trainait des vestiges qui ont attiré mon regard : pièces, outils, fragments sans signification, quasi “abstraits”, avec ici et là un détail qui trahissait un ancien usage.
atelier St.Etienne
Je me trouvais à l’étroit dans ma peinture d’alors. Je cherchais un moyen de combiner du dessin à l’abstraction (toute relative) basée sur les effets froissés et qui pour moi commençait à friser le procédé. N’ayant aucune prétention au réalisme, cette part de dessin devait m’être propre. J’ai soudain vu dans le fatras de reliques industrielles des “modèles” en phase avec cet entre-deux dans lequel je me trouvais. Je voulais représenter du visible mais rien de la nature, ni de l’humain, ni citer de l’art ou des images préexistantes. Je me suis mis à fabriquer des sculptures en soudant ce matériel hétéroclite et, chose importante, en les peignant. Je me suis alors beaucoup intéressé à la sculpture peinte.
tabouret Ces sculptures aux formes allusives, que la plupart du temps j’étais le seul à voir, m’aidaient à modifier mes tableaux aux effets froissés. C’était un peu comme une bagarre entre deux démarches, pendant un temps. Ces sculptures ont été pour moi comme du dessin en espace. Elles jouent sur les silhouettes d’objets et comportent beaucoup d’éléments filiformes et très peu d’effets massifs. De tous les objets utilisés, les plus originaux et les plus séduisants étaient des tiges en verre qui servaient à l’industrie de la passementerie.

base internationale
villefranche

Photographies :
1. Collection Frac Alsace”
2. Atelier rue Raisin en 1983 photographié par Cyrille Sabatier
3. Tabouret “Hommage à Duchamp”, 1982/83
4. Exposition Base Internationale, Villeurbanne, 1983
5. Exposition Lyon, 1984