antilope Depuis 1996, la galerie l’Antilope est à Lyon la vitrine du dessin et de l’illustration. Dans une ville où quelques unes des plus belles pages de l’histoire de l’imprimerie ont été écrites, il n’y a guère que François-Jérôme Finas-Audin à servir de manière aussi explicite le “labeur de l’imagier”, comme il dit. Il expose des illustrateurs de livres, des dessinateurs de presse et de BD. Il n’a pas attendu l’engouement récent des conservateurs pour le dessin, cela fait dix ans que sa galerie offre une visibilité aux planches originales de ce qui n’est connu que médiatisé par les reproductions. Et ce retour sur original vaut toujours la peine. Bien que je ne sois pas exactement un artiste conforme à son écurie, François-Jérôme Finas-Audin m’a exposé trois fois. En 2001 et 2004 dans sa galerie près de la place Bellecour, et une troisième fois, à l’automne 2006, dans son nouvel espace dans le 6e. La galerie a perdu quelques mètres carrés mais a gagné en convivialité, dans un environnement plus citadin et plus éclectique.
antilope

Galerie l’Antilope
99 rue Bossuet
69006 Lyon