Scanreigh et Biver

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Expositions & catalogues

Fil des billets

lundi, juin 1 2015

Vernissage sur gravier blanc. Galerie Le Realgar Saint-Etienne

vue
“SUR LA BORDURE, SANS DÉTOUR” … ça crisse sous les pieds… Le Réalgar est la seule galerie (au monde ?) où l’on foule du gravier blanc. Blancheur parfaite qui capte une lumière subtilement renvoyée sur les murs et les œuvres. Ce samedi 30 mai, ce sont celles de Scanreigh que le gravier éclaire. Ce parti-pris minéral on pouvait le deviner à travers le nom de la galerie à condition de s’y connaitre en minéralogie … ou en littérature !

DD
Réalgar ?
Daniel Damart maitre du forage dans sa “galerie” nous en montre quelques pépites enfin, quelques fragments, en attendant l’heure du vernissage. Ce minerai d’arsenic, outre le poison cher à Agatha, a fourni aux artistes des jaunes ou des rouges pendant des siècles. Et nous sommes ici dans une ville minière ! Comme si cela ne suffisait pas, François Villon a eu l’idée de commencer un poème en manipulant les sons du réalgar et voila que le terrain se fait littéraire.… et la galerie maison d’édition ! Car on y creuse aussi ce filon. Alors retrouver en ce lieu les écrivains Lionel Bourg et Bruno Duborgel avec qui Scanreigh a réalisé des placards n’a rien d’étonnant. Quelques anciens étudiants aussi qui se sont souvenus de leur prof à peine plus âgé qu’eux lorsqu’il débutait à l’école des Beaux-arts de la ville en 1978. Mais rien de poussiéreux à tout cela, le gravier blanchit tout, et les cellules grises d’Hercule auraient vite fait de déduire de quel vernissage venaient tous ces pieds poudrés…
vue2
vue3
tondo
des
scfr

lundi, avril 27 2015

Exposition à la galerie Le Réalgar - Saint-Etienne

expo

“SUR LA BORDURE, SANS DÉTOUR”
du 30 Mai au 26 Juin 2015
vernissage le samedi 30 Mai à 18 h

Galerie Le Réalgar
23 rue Blanqui 42000 Saint Etienne
mercredi, jeudi et vendredi de 13h à 19h
samedi de 14h à 18h

contact : Daniel Damart 06 87 60 22 34
lerealgar@gmail.com

Site de la galerie
Site des éditions

A l’occasion du vernissage, dédicace de « Au bout de la route » récit de Jacques Josse, illustré par Scanreigh, édité par les Éditions Le Réalgar.

samedi, février 14 2015

Galerie l'Antilope, Lyon - vernissage

Voici ” l’objet du délit” graphique :

bouchon

et le traditionnel rendez-vous lyonnais “en forme de vernissage” chez François-Jérôme Finas-Audin.

public ©Peyron
des ©Peyron
ext ©Peyron

mercredi, janvier 21 2015

Galerie l'Antilope, Lyon … pour ses 20 ans !

des Ce mois de février je retourne à Lyon pour une huitième exposition à la galerie l’Antilope. Le maître du lieu, François-Jérôme Finas-Audin a baptisé l’exposition d’un énigmatique titre grec, ἀνθόλωψ, dont je me contente de l’élégante et hermétique graphie, trop conscient de me livrer moi-même à d’indéchiffrables dessins la plupart du temps. On est parti pour un vernissage- exégèse, avis aux visiteurs hellénistes !
C’est d’autant plus savoureux que pour une fois ma proposition pour l’exposition est beaucoup plus explicite et identifiable que d’habitude ! Tout est parti du « Guide déraisonné des collections du musée de l’imprimerie et de la communication graphique de Lyon », un catalogue-anniversaire édité par ledit musée pour ses 50 ans d’existence et que nous venions de recevoir et de lire, Françoise et moi. Y figure en bonne place un article de François-Jérôme Finas-Audin qui entre autres souvenirs sur l’imprimerie Marius Audin & fils, vénérable institution historique de Lyon, répond à l’anecdotique question que nous n’avons jamais posé : Pourquoi la galerie l’Antilope s’appelle-t-elle ainsi ? Eh bien, tout est dit dans l’article qui raconte les souvenirs du petit François-Jérôme explorant l’imprimerie de son grand-père et arrière-père et d’où émerge une madeleine proustienne en forme de bouchon de radiateur. Et qui n’est autre que que le bouchon en laiton à tête d’antilope qui verrouillait le radiateur de l’automobile de l’ancêtre Marius !

bouch

D’où le nom et le logo de la galerie de l’arrière petit-fils.
Après lecture de l’article, Françoise me demande si la photo du bouchon de radiateur m’inspire. Bien évidemment ! Je m’en empare immédiatement avec délectation tout en informant François-Jérôme du sujet que je propose pour la prochaine exposition dans sa galerie. Et c’est là qu’il m’apprend que 2015 est l’année des 20 ans de l’Antilope … 
Belle évidence !

des

ἀνθόλωψ
Scanreigh, dessins et peintures

6 février- 6 mars 2015
Galerie l’Antilope
99, rue Bossuet — 69006 Lyon

tous les jours de 14 h à 19 h
Les matins et le samedi
sur rendez-vous au 04 78 42 50 61

Vernissage le vendredi 6 fevrier à 18 h

samedi, décembre 13 2014

Galerie de la Salamandre - Expo et vernissage

Exposition L’usage des chapitres à la galerie de la Salamandre de Nimes.
verticale
melusine
paravent
Soirée de vernissage
vernissage
vernissage
vernissage

samedi, novembre 29 2014

L'usage des chapitres - Galerie La Salamandre Nîmes

Scanreigh est présent sur la scène artistique nîmoise depuis 1995. Dix fois en solo et cinq fois en version “chorale” pour le dire cinématographiquement. L’exposition à la galerie de la Salamandre sera la seizième ! L’ampleur de cette ancienne chapelle reconvertie à l’art permet à Scanreigh d’y présenter de grands formats dont deux spécialement réalisés pour le lieu. Plus une série de petits tableaux dès l’accueil, plus quelques panneaux ondulants aux allures de paravents.

invit
Le titre de l’expo est emprunté à un tableau de 1991, qui est maintenant chez un collectionneur. Pourquoi ce titre-là ? À l’époque (qui était une intense période de livres d’artiste) il faisait référence au chapitre d’un livre. Mais là il s’agit de tout autre chose car le mot évoque aussi l’architecture… chapiteau… chapitre. On est là dans l’architecture religieuse. « Chapitre » est un terme médiaval qui désigne l’assemblée des moines et chanoines qui traitent des affaires de leur communauté de même qu’il désigne le lieu dans lequel se tient ladite assemblée. Pourquoi ne pas l’emprunter pour désigner l’assemblée des visiteurs d’une exposition dans une ancienne chapelle… 
Regards rassemblés qui délibèrent avec l’assemblage des figures peintes. … soit un certain « usage du chapitre » !

L’usage des chapitres
Galerie de la Salamandre
3, place de la Salamandre 30000 Nîmes - 04 66 76 23 90
Exposition du vendredi 12 décembre 2014 au samedi 10 janvier 2015

mardi, novembre 25 2014

PROLONGATION expo Scanreigh et Toussaint dans leurs meubles

L’exposition “Scanreigh et Toussaint dans leurs meubles
chez Laurent et Pascal Accart, Objets d’hier
est prolongée jusqu’au 10 janvier 2015

samedi, novembre 1 2014

Scanreigh & Toussaint - OBJETS D'HIER Nîmes - Vernissage

accart vern
accart vern

Franc succès pour l’événement “inaugural” chez Laurent et Pascal Accart. Bien des habitués des vernissages nîmois ont découvert ce lieu et la mise en valeur différente des œuvres qu’il permet. A suivre… cette exposition en appellera d’autres sans aucun doute.


dimanche, avril 6 2014

SUI GENRERIS, l'expo

Mieux que les quelques arrêts sur images de l’exposition en cours au Lac gelé, voir ces deux vidéos tournées par Joris Brantuas :
Les coulisses de l’exposition dans l’atelier de Scanreigh pour voir sa démarche et comprendre le parti-pris de l’exposition.
Ensuite une “preview” de l’exposition dans l’espace de la galerie
Et ici quelques instants du vernissage

odilon
vue
bloc
vue scan
Événement dans l’événement, la présentation des “Des Pliants” des éditions Charlotte SOMETIMES. Une série limitée pour accompagner chacun des duos photo-dessin présents à l’exposition.
pliants

SUI GENERIS
4 avril - 10 mai 2014
Le Lac gelé — 3, Grand rue, 30000 Nîmes
www.lelacgele.org

Collaboration avec Madeleine Millot-Durrenberger
IN EXTREMIS — 67000 Strasbourg
Tél. +33 (0)3 88 36 09 22

vendredi, mars 14 2014

SUI GENERIS journal d'un duo photo/dessin

journal
Pour accompagner l’exposition SUI GENERIS à la galerie de photographies Le Lac Gelé, Scanreigh et moi avons choisi d’expérimenter l’édition d’un journal. De s’amuser un peu avec les codes du genre tout en restant informatif. Voici le site anglais qui propose cette formule de journal pour ceux que ça intéresse.

L’exposition SUI GENERIS rassemble 14 points de vue photographiques tous très différents les uns des autres et dont le fil conducteur est la lecture qu’en a faite Scanreigh par le dessin. Tout reste inscrit dans l’univers de la photo et la galerie invitante est une galerie de photo. Pour Scanreigh c’est une manière originale et valorisante de montrer ses dessins – et d’éclairer sa démarche qui doit précisément beaucoup à la photographie. Pour le regard extérieur ce duo photo/dessin a quelque chose de rafraîchissant. Il lui permet de se refaire une virginité, de désamorcer les références critiques emmagasinées au fil des commentaires “experts”.

L’exposition est construite autour de trois sélections :
• un choix de créateurs défendus par la galerie Le Lac gelé : Jean-André Bertozzi, Julie Canarelli, Alejandro De Los Santos, Claude Fauville, Jacques Lafont, Jean-Paul Lejeunes
• un choix d’œuvres provenant de la collection M. Millot-Durrenberger : Bob Carey, Valerie Graftieaux, Jacques Hebinger, Colette Hyvrard, Bogdan Konopka, David Nebreda, Denis Roche
• Une invitation personnelle de Scanreigh à Alice Odilon, une ancienne étudiante qui fait une carrière de photographe et dont il a acquis une œuvre à ses débuts dans les années 80.

Lors du vernissage le 4 avril lancement des “Des Pliants” des éditions Charlotte SOMETIMES.
Cette série limitée accompagne chacun des duos photo-dessin présents à l’exposition sous la forme de trois volets sur beau papier entre flyer de luxe et livre d’artiste.




SUI GENERIS
4 avril - 10 mai 2014
Le Lac gelé — 3, Grand rue, 30000 Nîmes
www.lelacgele.org

Collaboration avec Madeleine Millot-Durrenberger
IN EXTREMIS — 67000 Strasbourg
Tél. +33 (0)3 88 36 09 22

samedi, novembre 16 2013

"Stations du noir" à Chalon-sur-Saône (suite)

L’exposition installée et “vernie”

chalon
chalon
chalon
chalon
chalon
chalon

Ambiance de vernissage à voir sur PICASA, les photos sont de Louis Peyron

samedi, novembre 2 2013

Exposition "Stations du noir" à Chalon-sur-Saône

Pour Scanreigh il s’agit d’un retour à la Chapelle du Carmel après ”Légendaires” en 2006.

Pour cette fin d’année 2013, l’exposition à Chalon se présente dans une tonalité plus grave qui joue avec l’ancienne vocation cultuelle du lieu … et avec un regard distancié pour la dévotion propre aux rassemblements ritualisés de l’art.

Trois approches dans ces stations du noir, tout d’abord une série de matrices gravées, ces planches qui servent d’habitude à imprimer les estampes.

bois

Ce sont aussi ces panneaux sinuants plantés dans l’espace. À peine plus hauts que la taille humaine, ils invitent à la déambulation et au stationnement.

Bambou

Ils entretiennent, tout comme les grands dessins sur fond noir un rapport imaginatif et combatif avec l’obscurité. La couleur dans cette exposition doit lutter pour permettre aux formes de se révéler. Victoire sur les ténèbres qui peut en rappeler d’autres… le pathos en moins…

dessins

ART IMAGE présente cette exposition STATIONS DU NOIR dans le cadre des Rendez-vous du Carmel de Chalon-sur-Saône avec l’aide du Grand Chalon et du Conseil régional de Bourgogne

Vernissage mardi 12 novembre à partir de 18 h 30

Exposition du 10 novembre au 7 décembre 2013
tous les jours sauf mardi de 14 h à 18 h

Chapelle du Carmel
16 Rue de la Motte
71100 Chalon-sur-Saône

vendredi, septembre 13 2013

Vernissage Daudet, Nîmes, (suite)

micro Vernissage et feria des vendanges = joyeux mélange festif. Mélange aussi sur les murs entre dessin, peinture… et époques différentes. Sur l’imposante cheminée de la salle et latéralement des œuvres de 1991 font contrepoint aux œuvres de la décennie suivante. Et partout des collages qui ne sont jamais une fin en soi mais plutôt un auxiliaire de création. Des collages qui structurent la surface, juxtaposent des textures ou au contraire les laissent se phagocyter entre elles. Ne reste que des fragments d’anciennes estampes, de pages de livres d’artiste, de vieux livres de comptes ou de pages de cours comme citations et autocitations. Jeu ? Béquille ? Théorie ? La réponse tient aussi du collage et de l’enchevêtrement, de l’intention capricieuse de l’artiste et de l’œil non moins particulier du spectateur.

colet
Colette Girod, l’infatigable chroniqueuse videaste de la vie culturelle nîmoise.

alain

mercredi, septembre 11 2013

Collé !!!

C’est une exposition de peintures et de dessins “avec collages” qui se tient dans la belle salle d’exposition du lycée Daudet à Nîmes. L’établissement avant de devenir ce qu’il est a connu de nombreux réaménagements et affectations. Il est en partie classé monument historique.

Exposition Scanreigh
du 12 septembre au 10 octobre 2013
Lycée Alphonse Daudet
3, bvd Victor Hugo
30000 Nîmes
04 66 36 34 34
Vernissage le jeudi 12 septembre à 18 heures

ombre
Pendant l’installation de l’exposition…
cheminée

mercredi, avril 10 2013

Vernissage Galerie Elizabeth Couturier Lyon (suite)

vernEC
VEC
VEC
VEC

vendredi, mars 8 2013

Exposition à la galerie Elizabeth Couturier, Lyon

tondo
Vernissage le jeudi 21 mars à partir de 18 h
Exposition du 21 mars au 4 mai 2013
GALERIE ELIZABETH COUTURIER
25 rue Burdeau - 69001 LYON
+ 33 (0) 427 78 82 32
contact@galerie-elizabethcouturier.com

dj Comme pour entretenir une tradition, il y aura pour titiller les sens du visiteur des dj sets de musique baroque et classique par Gregory Cervello et de Guillaume Dorson (Cabaret Contemporain, Paris).
2013

bache
A bientôt !
—————————————————————

samedi, novembre 10 2012

Trio de fin l'année 2012

Trois rendez-vous pour finir l’année, un strasbourgeois, un berjalien et un parisien.
Tout d’abord ST’ART 2012 à Strasbourg avec la galerie Elizabeth Couturier qui me présente à la 17e édition de cette foire internationale, parait-il la deuxième plus ancienne foire d’art contemporain de France…  et pour moi une occasion de revenir en terre connue.
Ensuite la galerie présentera de 2 au 21 décembre 2012 une série de mes récentes peintures à Bourgoin-Jallieu.
Le finissage de l’année se fera à Paris où je participe à l’exposition collective qu’organise Patrick Chaurin au Cabinet d’Amateur.

pales
jour
parmelin

ST’ART 2012 - 17e édition
Galerie Elizabeth Couturier
23 au 26 novembre 2012
Vernissage jeudi 22 novembre
Parc des expositions du Wacken, Strasbourg

Scanreigh Peintures
Galerie Elizabeth Couturier
3 au 21 décembre 2012
Espaces d’exposition du Théâtre Jean-Vilar
38300 Bourgouin Jallieu

Collectiv’ Strip-teases
Le Cabinet d’amateur
29 novembre - 30 décembre 2012
Vernissage jeudi 29 novembre, 18 h
12 rue de la Forge Royale, 75011 Paris

————————————————————————————————

lundi, septembre 24 2012

ART ON PAPER Salon de dessin à Bruxelles

Salon du dessin contemporain à Bruxelles du 4 au 7 octobre 2012

dessin
Mon arbre, 50 x 29,5 cm, gouache, crayons de couleur sur Canson noir, 2011

ART ON PAPER - THE BRUSSELS CONTEMPORARY DRAWING FAIR
4/7 octobre 2012 — White Hotel
Avenue Louise 212
1050 Bruxelles
Affranchi de son lien avec Art Brussels et délaissant volontairement le volet photographique le salon ART ON PAPER 2012 est désormais un événement international indépendant entièrement voué au dessin.
Il s’inspire de son homologue parisien « Drawing Now » tout en se distinguant par son esprit convivial et intimiste. C’est en effet dans l’espace de l’hotel bruxellois White Hotel que se tient l’événement ; chacune des quarante galeries participantes y accueille les visiteurs dans une chambre reconvertie en stand d’exposition.
La galerie Elizabeth Couturier y est présente avec :
BOISROND - KLASEN - SCANREIGH – YVER
… avec pour Scanreigh des dessins appartenant à des registres très différents :
– des dessins “sobres” à l’encre de chine et à la sanguine
– des dessins “noirs” aux crayons de couleur sur papier noir
– et quelques dessins de la série “Squiggle”
– des carnets de dessins

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

mercredi, juillet 25 2012

Small is beautiful 2 à Paris - Le cabinet d'amateur

Petits formats en tous genres et compatibles avec l’humeur de la rentrée. Quoi ? La rentrée, oui ! Et prière de ne pas se faire piéger par la fermeture d’été du Cabinet d’amateur : 30 juillet au 26 août 2012.
À inscrire sur vos tablettes !
L’expression qui renvoie au temps antiques où l’on écrivait sur des tablettes enduites de cire – à moins que ça ne remonte à l’écriture cunéiforme –, oui, l’expression a pris une résonance vraiment particulière à l’heure des Ipods et Ipads…
Rendez vous donc en septembre pour cette expo collective de petits formats

small
4 dessins de 2012 ; 15x10cm, encre de chine et crayons de couleurs sur Arches

Small is beautiful (Two)

Vernissage le jeudi 6 septembre, ouverture des portes à 18 heures
Exposition du 6 au 30 septembre 2012

Le cabinet d’amateur
12 rue de la Forge Royale 75011 Paris
du mardi au samedi de 14 heures à 19 heures
le dimanche de 14 heures à 17 heures

Arnaud Boisramé / Cathy Burghi / Fred Calmets / Patricia Erbelding / Loïc Faujour / Joanna Flatau / F’murrr / Danièle Gibrat / Patrick Jannin / Pole Ka / Éléonore Lebidois / Fred Le Chevalier / Hélène Lhote / Tristan des Limbes / Paul Martin / Mr. Lolo / Ricardo Mosner / Muzo / Paella / Simon Pradinas / Rubbish / Jean-Marc Scanreigh / Tony Soulié / Rafael Suriani / Anne Van der Linden / Pascal Vochelet / …

mercredi, avril 11 2012

"Cassini", exposition de dessins à la galerie l'Antilope à Lyon

cassini Traditionnel rendez-vous dans le 6e arrondissement à Lyon. Ambiance printanière et “ovale” pour l’exposition à la galerie l‘Antilope. L’intimité de la « galerie de poche » de François-Jérome Finas-Audin appelle-elle à ce point la réminiscence des portraits sépia de nos ancêtres au dessus du bahut ? Pas du tout. La référence va aux trajectoires elliptiques des objets célestes, à la forme qui a fait cogiter l’astronome Cassini, Jean Dominique, faut-il préciser, car la dynastie des Cassini s’étale sur plusieurs générations de « têtes d’œuf ». L’ovale qui a fait date dans l’histoire des maths, a y regarder de près, ressemble davantage à une paire de lunettes psychédélique qu’à l’ovale « oldy » qui auréolait nos aïeux moustachus dans leur cadre, car l’objet tout comme la forme des toiles de la présente exposition ne sont pas ce que d’un point de vue étymologique on appelle des « ovales » … d’après la forme de l’œuf, ovoïde non symétrique s’il en est et qui n’est pas l’ovale des mathématiques, courbe plane fermée à deux axes de symétrie. Voilà. Et après ?

cassini cassini


cassini

Dans cette science des formes, il se trouve que le savant qui s’est coltiné les formules porte un nom qui sonne bien. Raison suffisante pour baptiser une série de tableaux ! Et qui peut nier que la navigation dans l’approximatif des mots et des significations est aussi une des caractéristiques de l’art…  une parmi d’autres…  qui fait bien la marque de fabrique de Scanreigh qui s’impose à lui-même (et au spectateur) du grand vent sémantique qui fait s’agripper aux branches. Tellement que ça valse dans tous les sens. Au fait les trajectoires dessinées par le célèbre pas de danse, c’est quoi au juste ? Kubrick…  Johann Strauss…  ça ne vous rappelle rien ?

cassini
A préciser qu’il s’agit de dessins sur fond de collages, contrecollés sur toile.
Technique : crayons, sanguine, gouaches, encres
Dimensions :
20x30 cm ; 30x40 cm ; 40x50 cm et un seul dessin de 50x60 cm

cassini

“Cassini”
Galerie l’Antilope
99 rue Bossuet, 69006 LYON
Lundi - samedi : 14h -19 h
Le samedi sur rendez-vous. tel 04 78 42 50 61
lantilope@wanadoo.fr

- page 2 de 4 -