Scanreigh et Biver

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Avec les éditeurs

Fil des billets

lundi, juin 1 2015

Grylles, un livre lyonnais avec Jacques Jouet

Le livre – intitulé Grylles – a mûri un certain temps dans le Vieux Lyon, au milieu de l’atelier LIBRI CATENATI. Et le voilà enfin à l’image, sobre et bleue, d’une collaboration désormais bien installée entre Scanreigh et Jacques Jouet. Pour le relieur-éditeur Christophe d’Hervé le livre marque la transition entre l’atelier de la rue Mourguet qu’il vient de quitter et celui de la rue Tramassac qu’il vient tout juste d’installer avec l’intention de laisser un part plus belle à l’édition.

JJ

GRYLLES

Collection Les Cahiers, Editions Christophe d’Hervé, Lyon, 2015. 30,4x18 cm, 12 pages. Texte de Jacques Jouet avec 5 médaillons en bois gravé imprimés en noir en pages intérieures, un sixième en rouge sur la couverture pur chiffon bleu ciel.

55 exemplaires imprimés sur Rivoli blanc : 25 €

25 exemplaires imprimés sur papier Richard de Bas accompagnés d’un dessin original de l’artiste : 45 €

ajouter pour les frais de port : 3,50 € .

Chèque à l’ordre de : EURL Christophe d’Hervé 42 rue Tramassac 69005 LYON.

———————————————

mercredi, mai 20 2009

Signature du livre de Mathieu Nuss au Cabinet d'Amateur à Paris

Une mayonnaise littéraire, plastique et éditoriale qui a pris ! — entre Mathieu Nuss, Scanreigh, Richard Meier et Patrick Chaurin qui prête son lieu bien nommé à la signature du livre du premier, illustré par le second et édité par le troisième. Joli enchainement croisé de rencontres qui devraient inciter le promeneur-amateur parisien à venir trainer ses guêtres rue de la Forge en ce printemps finissant. Résumons : vous êtes chaleureusement invités à la :
SIGNATURE de AGIO
Samedi 13 juin de 16h à 19H
Cabinet d’Amateur
12 rue de la Forge Royale, 75011 PARIS

cabinet amateur

l’Agio : versets escortant les coutures craquantes du quotidien, les rapports si variés si momentanés aux choses. On préfèrerait drôle à absurde. Investissement total de miettes de langage, charriages et vracs effervescents récupérés dans la course, symptômes qui montent en grade, ceux de quiconque peine à trouver ses repères, statut plus spéculé que trouvable, d’où l’amer sentiment-besoin de froisser la langue et les coutumes en vigueur.

AGIO de Mathieu Nuss avec dessins de Jean-Marc-Scanreigh
collection vents contraires / VOIX éditions
Texte de Mathieu Nuss avec 7 vignettes de Jean-Marc Scanreigh dont une couleur, couverture couleur à rabats, 21 x 14 cm, 64 pages
13 €, exemplaire de tête avec un dessin original : 50 €
ISBN 2-914640-83-8
EAN 9782914640831

P.S. Richard Meier a été sensible au fait que les dessins qui accompagnent l’édition de tête sont des minis-placards, comme je le disais dans ce billet. Il a décidé d’en faire une petite édition limitée qui porte déjà un titre : Têtes à deux, et qui sera également disponible le jour de la signature.

lundi, mars 9 2009

Avec Jean-Pierre Bobillot

La Prose des Rats de Jean-Pierre Bobilllot nous est parvenue ce printemps discrètement comme le font les rats. Ils ont pris leur temps pour se frayer un chemin vers la surface. Nés en 2002, publiés fin 2008, pépères !! Je vois Scanreigh les dessiner (il y a 7 ans !) cherchant à ne pas trop les phagocyter graphiquement pour qu’ils soient reconnaissables — les scrupules de la commande ! Aurait-il affublé ses rats des bizarreries habituelles de la faune qu’on trouve dans ses estampes, dessins et peintures que ça pouvait aller aussi. Bobillot n’est-il pas lui-même un très radical triturateur de formes ? Dans son livre, la syllabe ra, pré-ou suffixe, calembour ou mot-valise sert à des jeux de mots qui appellent la performance et l’oralité et ne sont pas sans rappeler les contraintes de L’Oulipo. Je me souviens l’avoir entendu lors de lectures à Lyon : un vrai performeur. Scanreigh a fait un bois gravé marron pour la revue Verso 93 consacré en 1998 aux Ecrits pour la Voix. (ISSN 0297-0406) où figurait également J.P.Bobillot

bobillot

Jean-Pierre Bobbillot
La Prose des Rats
L’Atelier de l’Agneau, collection architeXtes, 2008
ISBN 978-2-930440-18-7 
ISSN 1769-5538

Il existe aussi deux livres d’artiste que Scanreigh a réalisés avec Bobillot et qui correspondent à une phase érotique

èvRe vacuité (itéRation) sillons d’éros : spectR
Éditions de La ligne Coupée, à La Lettre, 1997.
32 x 16 cm. (44) pages reliées à la chinoise.
Texte érotique de Jean-Pierre Bobillot composé en Weiss romain corps 20, en bleu, sur Punch et Conqueror 100 g, accompagné d’une quadrichromie (62 x 16 cm) du tableau La Référence et le Profil, 1991 (acrylique et collage sur toile, 110 x 400 cm. Coll. Michel Chomarat), et de 6 dessins typographiés en violet, le tout sous couverture Natural Honey 250 g.
Tirage à 140 exemplaires numérotés signés par l’artiste, l’écrivain et le typographe, dont les 70 premiers exemplaires numérotés de 1 à 70 sont accompagnés d’un bois gravé, imprimé en vert par l’artiste sur Vergé 100 g, relié au livre.

À ma dryade - blasons du corps ligneux
Ecbolade, (Nœux-les-Mines), 2002.
17 x 23,5 cm. (38) pages.
Textes érotiques de Jean-Pierre Bobillot composé en Vendôme corps 16, sur Centaure blanc, accompagné de 4 sérigraphies.Tirage indéterminé pour l’édition courante. Tirage de tête à 15 exemplaires sur Arches (19 x 28 cm) de (36) pages en cahiers libres, sous couverture à rabats, comportant 2 dessins originaux à l’encre de chine noire, datés 8.XII.01, numérotés de 1/15 à 15/15, non signés.
bobillot
Et la quadri de La Référence et le Profil dont il est question reproduit le tableau qui s’est retrouvé sur les murs de la Bibliothèque de Lyon.

lundi, janvier 5 2009

Richard Meier, Éditions Voix

bte alum
Boîte “Réat”, Editions Voix, Elne, 2009
20 dessins de 3,2 x 4,8 cm, formant une bande de 99 cm de longueur, pliée en accordéon et logée dans une boite d’allumette Feudor. Mise en couleurs par Richard Meier. Un dessin supplémentaire sert d’étiquette de couverture. Timbre sec de l’éditeur. 200 exemplaires.

meier nimesJe n’ai jamais perdu de vue Richard Meier. Lui comme moi avons eu tendance à migrer vers le Sud. Au mois de mai dernier, nous trinquions ensemble sur le sable des arènes de Nîmes à l’occasion d’une exposition Viallat. Françoise et moi étions alors en pleine exhumation de photos pour la monographie en cours de préparation … et nous en avons trouvé une de lui, prise lors d’une exposition à Metz en 1978, son ancien fief.
Pour renouer le fil, il me propose de me mettre en boîte, au sens propre, et la voilà la boîte avec son diable qui en sort. Grâce à lui, j’entre dans le club des créateurs de petites boîtes. Petite boîte mais grand classique, parfait pour commencer en douceur l’an 9.


meier78
Auparavant nous avons commis ensemble ceci :
Aux types aux caractères
dans la collection “Voir comme on Pense”, Montigny-lès-Metz, 1989. 10,4 x 14 cm. 200 pages. Recueil de 97 dessins sous jaquette à rabats en carton avec titre, illustration, et deuxième rabat incluant un dépliant en 3 volets avec le texte-manifeste de la collection “Voir comme on pense”. 9 hypothèses pour lancer une collection de B. Goetz, daté de Nancy, janvier 89. 200 pages dont 8 pages de titre sur carton reliées à la chinoise et 192 pages de dessins en noir et blanc, imprimées sur papier offset en alugraphie par l’éditeur. Tirage à 250 exemplaires non justifiés, et 20 exemplaires H.C. ornés d’un dessin original à l’encre noire sur Vélin d’Arches blanc non relié
Jacques WALTER, Travée.
dans la collection “Voix d’Encre”, Montigny-lès-Metz, 1990. 9 eaux fortes 25,5 x 22,4 cm. 12 feuillets reliés à la chinoise. Poèmes Tranchant, Transe, Tremblement, Trêve, Traque, Tréfonds de Jacques Walter imprimés en alugraphie sur Vélin BFX Rives 210 g, accompagnés de 8 vignettes en alugraphie et 9 eaux-fortes en feuilles pliées à la chinoise sous emboîtage en carton plié avec étiquettes de titre collées en première de couverture et sur le dos ; estampille à froid de l’éditeur, à l’achevé d’imprimer.Tirage à 60 exemplaires numérotés de 1/60 à 60/60, signés.
Etienne CORNEVIN, Petit je dé sans femme île / Livre bricolé par Jean-Marc Scanreigh rouleur de biomécaniques & baptisés par Etienne Cornevin goupillonneur lahique, Editions Voix, Richard Meier, Montigny-lès-Metz, 2003, 188 p. 13,3 x 8,5 cm. 79 dessins érotiques au trait imprimés sur Job ivoire et papier calque, en rouge et diverses autres touches de couleurs, illustrés de textes et de mots phonétiquement écrits et d’onomatopées de Etienne Cornevin, imprimés en vert noir et rouge. Couverture en couleurs illustrée sous forme de rébus. Imprimé à 99 exemplaires non justifiés ; 33 exemplaires numérotés.
Et il existe aussi :
Voix à Montigny
Un bois gravé rond édité en 1992 en 2 couleurs, Ø 26,2 cm (32 x 30,5 cm). Tirage approximatif à 30 exemplaires.

lundi, octobre 13 2008

Avec Régine Detambel chez Fata Morgana

Un jour, c’est à dire, il y a à peu près 6 ans, je me retrouve en possession d’une quantité de papier Arches au format 37 x 26 cm, une sorte de luxueux rebut qui n’avait plus d’usage chez l’éditeur Rémy Maure. Bien évidemment, je dessine dessus et je remplis une de mes nombreuses boîtes Leonidas, le fameux chocolatier belge (franchisé jusque dans le Gard) qui met ses cartons vides devant la porte à deux pas de la mienne, afin que je les remarque et les récupère. Le chocolat étant une matière noble, les cartons d’emballage le sont aussi : compacts, solides, bien conçus, ils ont l’insigne mérite d’avoir le format exact de mon stock d‘Arches.
Le temps passe. Pendant l’année 2007, une de mes Leonidas se remplit spécialement bien et à bon train. Abstraction faite des logos et inscriptions chocolatières, elle ferait un excellent portfolio. Ce qui fait que j’en parle à Fata Morgana, qui en réponse me parle de Régine Detambel. Je lis Detambel, ça me plaît. Nous avons l’un et l’autre une proximité avec l’Oulipo. Le courant passe. Quelque chose va exister. Voilà, c’est fait.
detambelC’est “7.7.7”. Le titre est approximativement, et non sans raison, luciferien. C’est une date, 07.07.07 sans ses zéros, banalement celle d’un dessin de la boîte. C’est aussi la date fétiche des couples qui se marient l’été. Sauf que. L’histoire de couple qu’imagine Régine pour mes dessins est noire comme l’encre !
J’aime particulièrement l’adéquation texte-dessins-présentation de “7.7.7”. Un bon cru dans mes livres. Ferons-nous 888 et 999 ?
448 dessins de ma Léonidas ont été répartis en 32 portfolios de 14 dessins avec le texte de Régine Detambel sur une grande planche recto-verso, un texte sans marges ni paragraphes ; après lecture on comprend pourquoi.

7.7.7
Régine Detambel & Jean-Marc Scanreigh
Editions Fata Morgana, (Fontfroide-le-Haut, Saint-Clément-de-Rivière), 2008
37 x 26 cm, (32) pages libres
Album de 14 dessins originaux signés et datés (timbre sec de l’artiste)
2 pages de texte, 2 pages d’achevé d’imprimer “A Bastiano le 7.7.8”
Typographie en deux couleurs (vert et orange)
Portefeuille en carton gris avec étiquette orange dans une chemise à rabats orange
Edition originale à 28 exemplaires et 4 H.C., signée par l’écrivain et l’artiste
750 € prix public TTC

dimanche, avril 23 2006

Aquatintes 2003 Edition Lacourière-Frélaud


samedi, novembre 26 2005

"Complicité du divers" chez Fata Morgana, texte d'Yves Peyré

Mon premier envoi à Yves Peyré s’inspirait de dessins du Musée des Beaux-Arts de Nancy. Cet ensemble ne l’a pas intéressé, sans doute un nœud trop serré pour pouvoir y glisser un texte. Quelques mois plus tard, j’ai expédié cent nouveaux dessins au trait. C’est dans ce second envoi qu’Yves Peyré a choisi 60 dessins pour lesquels il a écrit trois séquences. L’ensemble du texte a son indépendance, mais on est en droit d’y entendre des échos ou d’y voir des correspondances avec les dessins, dit-il.
La mise en page du livre ne laisse pas beaucoup d’air autour des dessins et accentue leur côté “brut” — ce qui n’est pas pour me déplaire.


Complicité du divers

Yves Peyré & Jean-Marc Scanreigh
Editions Fata Morgana, 2005
broché, 80 pages, 18 x 25 cm
ISBN : 2851946633
13,30 €
L’édition originale se limite à 500 exemplaires sur vergé ivoire.
Les 13 premiers sont accompagnés de sept aquarelles de Jean-Marc Scanreigh,
les 47 suivants d’un dessin.
Les exemplaires de tête sont disponibles chez l’éditeur Fata Morgana et à la Librairie Nicaise, 145 bvd Saint-Germain, Paris 75006

ou bien par ici

lundi, octobre 17 2005

Avec Item de Villeurbanne à Paris

Je reviendrai dans un autre billet sur le schisme qui s’est produit au sein de l’atelier d’estampes URDLA suite au licenciement de Patrice Forest en 1987 et à la protestation qui s’est rassemblée autour du Comité Senefelder lancé par Michel Chomarat et Scanreigh. Toujours est-il que l’événement a donné naissance aux éditions ITEM. Le tandem Forest/Bertrand est parti s’implanter à Paris. La nouvelle maison d’édition d’art a connu plusieurs adresses avant de se poser dans les locaux mythiques de l’ancien atelier Mourlot à Montparnasse.

C’est avec ce tandem que Scanreigh a réalisé ses estampes les plus « héroïques » – c’est-à-dire de très grand format – dont celles réalisées sur les presses mises à disposition d’Item par le musée de l’imprimerie de Bordeaux. Ces estampes ont été exposées dans la rétrospective de Saint-Quentin en Yvelines en 1998.

stquentin

PS 2011 : L’exposition au Carré d’Art de Nîmes au printemps 2011 a été une superbe occasion de remettre en lumière ces grands formats.%%

carre d'art

carre d'art

dimanche, octobre 16 2005

Avec l'URDLA (Villeurbanne)

urdla En 1983 nous nous installons à Lyon, c’est l’époque où Scanreigh se lance dans la gravure. Toutes les procédures, tous les outils, tous les savoir-faire le passionnent. A Villeurbanne existe un atelier de gravure exigu avec des presses litho sauvées de la casse par l’association URDLA. Scanreigh travaille avec un lithographe-artiste, Michel Bertrand, qui connait le métier mais n’est jamais en reste pour tenter des expériences. Il incite les artistes à s’approprier eux-mêmes la technique. Et Scanreigh ne se le fait pas dire deux fois : il va aussi se servir de l’art de l’estampe, de l’esprit d’atelier, des contraintes des outils dans son enseignement aux Beaux-arts et fera dialoguer tout ça avec la PAO qui pointe son nez dans les écoles.

En 1986 l’atelier URDLA déménagera rue Francis-de-Pressensé à Villeurbanne dans un immense espace déniché par Patrice Forest qui est à l’époque chargé par l’association de mettre à disposition des artistes le formidable parc de machines (litho, taille douce, typo) de l’URDLA… dont une presse litho exceptionnelle confié par le ministère de la Culture.
Presque toute la production de Scanreigh réalisée à L’URDLA est maintenant épuisée. J’aime particulièrement des grandes linogravures en couleurs sur papier Japon … et dont je vois sur Internet que l’artothèque de Poitiers les possède dans son fonds.



urdla

De gauche à droite :
« Il part », linogravure, 65,5 x 44,5 cm, 13 ex. sur Japon
« Une impression », linogravure, 56,5 x 44,5 cm, 10 ex. sur Japon
« Une main jaune », linogravure, 65,5 x 44,5 cm, 16 ex. sur Japon
« La préférence », linogravure, 65,5 x 44,5 cm, 12 ex. sur Japon

En haut :
Lithographie de 1986, 25 exemplaires sur papier filtre, 108x 74 cm

PS de 2011 :
Parmi les œuvres éditées par l’URDLA, il y avait en particulier un très grand bois gravé en couleurs avec une découpe particulière. Le bois était un vestige de prototypes de l’atelier du designer François Bauchet.

carre d'art